8 articles

COMPTE RENDU DE L'APIE DU 09 octobre

Par CLAIRE POITTEPublié le 11 mai 2016 à 22:14

COMPTE RENDU DE L'APIE DU VENDREDI 09 Octobre 2015

Programme prévu :

- Lettre de rentrée des IPR

- Organisation des contenus des séances

- Rubrique ENT

- Présentation de l’utilisation de la « mind map »par Florence


 

13h30-13h45: accueil café, émargement et présentation des nouveaux

13h45-14h: Calendrier de l'année:

1) Vendredi 09 octobre après-midi:13h30-16h30

2) Mercredi 16 Décembre  matin: 9 h-12h

3) Mardi 12 janvier après-midi:13h30-16h30

4) Lundi 15 février matin: 9h-12h

5) Mercredi matin 06 avril:9h-12h

6) Jeudi 12 mai matin:13h30-16h30

Tout le monde est d’accord pour le maintien de 6 séances. Nous sommes conscients que ces séances prennent du temps parfois sur les heures de cours, mais nous varions les jours de la semaine pour que ce ne soit pas toujours les mêmes classes qui se trouvent sans professeurs et pour que l'APIE tombe aussi bien sur une demi journée de cours ou sur notre temps de travail personnel. Et ce temps d'échange entre nous nous semble essentiel pour renouveller nos pratiques grâce aux expériences de nos collègues et harmoniser nos approches pédagogiques.


 

14h-14h15 :

Rappel des pistes envisagées au dernier APIE (en rouge) pour l'année 2015-2016:

- Stage sur la dyslexie à demander en formation FIL (MrTricot)

ou Stage sur la neuropédagogie/ évaluation non intrusive... (J.F Camps)

Problème de la dyslexie : difficile de distinguer les différents types de dyslexie, nombre de plus en plus important d’élèves relevant de la dyslexie ou de divers PAI . Demande d’une intervention de M. Camps ou M.Tricot dans un de nos APIE si cela est possible.

Rappel : conférence 27 mai à Champollion : comment apprivoiser les écrans : 18h30

Isabel Calahoro fait un rapide compte-rendu de la conférence « comment apprivoiser les écrans » : puisqu’il nous faut vivre avec ces nouvelles technologies, autant les utiliser de la manière la plus rationnelle possible.

 

Le point sur le socle commun remanié à la rentrée :

Comment allier le socle commun (remanié pour la rentrée: interdisciplinaire) et le programme

Question: Pourquoi les profs de lycée n'ont pas accès au socle des élèves sur l'ENT mais serait-ce bien utile? pbme: des items validés qui ne sont pas acquis)?

Problème de validation du niveau A2 en fin de collège : il semble que la France soit un des rares pays à utiliser cette validation à l’école. Le livret de compétences du collège n’est pas visible par les professeurs du lycée. Que veut dire la validation des compétences ? Une compétence est validée si globalement le livret présente plus de points verts que de points rouges. Le niveau de langue va disparaître du brevet des collèges. Les professeurs de langue souhaiteraient qu’on arrête de leur mettre la pression pour valider à tout prix leurs élèves à tel ou tel niveau. Décalage entre le cadre européen et ce qu’on demande aux élèves en cours : ils sont capables de parler d’une notion mais pas d’avoir une conversation quotidienne.

14h45-15h: Travail sur la Lettre de rentrée des IPR:

1) Les IPR insistent sur l'importance du travail à la maison qui doit être un prolongement de ce qui est fait en classe (dans les cinq compétences) mais de nature différente.

Qu'il s'agisse de compréhension orale : je cite (en bleu) :

Un nombre croissant de professeurs de langue utilisent les outils numériques. Ces outils doivent être intégrés de façon pertinente dans l’économie générale de la séquence, pour l’entraînement et l’évaluation dans les activités de réception et de production des élèves, dans et hors la classe. L’utilisation du cahier de textes numérique et de l’ENT permet un travail personnalisé dans ce sens.

...

Afin de développer l’autonomie des élèves dans les cinq activités langagières, il est

important de faire porter la réflexion sur la nature du travail en classe et en dehors de la

classe, les entraînements proposés étant différents. ….

La classe est le lieu des tâches intensives, nécessitant la présence du professeur. Elle

est le domaine privilégié de l’entraînement aux compétences orales, qu’il s’agisse de

compréhension ou d’expression : l’oralité étant par essence fugace, la présence du

professeur est nécessaire pour valider la qualité et la justesse des énoncés produits en

expression (y compris dans le phrasé et les aspects phonologiques et prosodiques), et

pour proposer les entraînements progressifs permettant à tout élève de comprendre les

différents types de supports oraux. En dehors de la classe, les entraînements se

poursuivront en personnalisant les types de supports choisis selon les niveaux de

performances des élèves, et en intensifiant l’écoute du type de support privilégié dans

chaque séquence afin de favoriser les automatismes de compréhension : de ce point de

vue, les outils numériques, dont l’ENT, sont incontournables. De même, les

entraînements à la production seront personnalisés, en permettant à chaque élève de

prendre le temps qui lui est nécessaire pour réussir la tâche demandée.

 

L’entraînement à l’écrit, qu’il s’agisse de compréhension ou de production, n’en est pas

pour autant oublié. En classe, les entraînements proposés sont destinés à mener les

élèves vers la voie de l’autonomie : ils sont intensifs et portent sur des types de

supports ou sur des typologies d’écriture spécifiques.

Ainsi, la trace écrite élaborée durant la séance est un élément essentiel participant à l’entraînement des élèves. En dehors de la classe, pour la compréhension de l’écrit, on privilégiera contes, nouvelles, poèmes, articles de presse et autres oeuvres intégrales, plutôt que des extraits. La

lecture cursive offre l’avantage de donner à lire l’intégralité d’un texte, sans qu’aucune

information ne soit occultée, d’entraîner à la compréhension en évitant le commentaire

systématique tout en développant le plaisir de lire.

 

Nous constatons la difficulté que nous rencontrons parfois à exiger que le travail à la maison soit fait, alors devant des nouvelles, poèmes ou autres oeuvres intégrales, nous nous interrogeons sur le risque qu'il y aurait à creuser encore l'écart entre les élèves sérieux qui prennent une longueur d'avance en faisant le travail et ceux qui n'ouvrent même pas le cahier de texte. Pistes et solutions à explorer

Pour ce qui est de la C.O Florence Dupré-Tramier nous rappelle l'expérience qu'elle a menée dans une classe de troisième où le travail à la maison consistait à regarder tous les lundi soirs un épisode en anglais de la série Game of Throne afin de l'exploiter oralement le lendemain en cours ( toutes les familles avaient été informées de son projet et semblent avoir joué le jeu.)

Quant à la trace écrite, (dont les IPR nous rappellent l'importance car elle permet de fixer le travail fait en classe et de le prolonger hors la classe) et afin de réduire le temps de prise de notes pendant le cours, Jean-Matthieu Cazes nous fait part de son utilisation du clavier sans fil qui passe d'élève en élève et dont le contenu est projeté au tableau par vidéo projecteur , ce qui rend les élèves tous acteurs d'une trace écrite collective qui est ensuite jointe au cahier de texte de la classe, les élèves sont ensuite invités à recopier cette trace écrite à la maison via l'ENT. D'autres collègues l'utilisent aussi et le lycée Lapérouse va se doter de trois claviers sans fil pour le département d'anglais.

Nous remarquons toutefois que ce qui est systématique au collège ne l'est pas forcément au lycée (où certaines séances ne donnent pas forcément lieu à une trace écrite.)

15h-15h30: Rubrique ENT :

Il serait intéressant que l’onglet de la rubrique APIE apparaisse sur les ENT de tous les établissements et pas seulement sur celui du lycée Lapérouse. Il faudrait consacrer une séance à poster des documents pour alimenter la rubrique APIE dans les différentes langues.Jean-Michel Rodriguez est prêt à venir intervenir en séance APIE pour nous aider à publier nos documents sur l'ENT (Prévu le 12 janvier)

L’idée de cette rubrique n’est pas de se donner encore plus de travail. Ceux qui sont à l’aise avec cet outil peuvent facilement alimenter la rubrique.

Publier la « horror list », une fois complétée et classée  les 10 premiers points seraient les priorités concernant le collège et les dix suivants concerneraient le lycée.

 

15h30-16h : Présentation de l'utilisation de la mind map par Florence.

Mind map :

Selon M. Camps, ce sont les cartes mentales qui se rapprochent le plus du fonctionnement de notre cerveau. Florence présente le travail qu’elle a fait avec ses élèves. L’année dernière, ce travail a été réalisé en fin d’année de 3ème et les élèves ont regretté de ne pas l’avoir fait plus tôt. Cette année, elle a essayé de faire le même travail au bout d’un mois de cours et elle a constaté que c’était trop tôt. Cette mind map pourrait être affichée comme aide dans la classe. Cela ne règlera pas tous les problèmes, car nous constatons que même quand les élèves connaissent la règle concernant l'erreur qu'ils font, cela ne les empêchent pas de la refaire, car c'est souvent par manque d'intérêt pour la correction grammaticale (même constat dans leur langue maternelle : les s aux pluriels et l'accord sg/pl et sujet/verbe a peu d'importance à leurs yeux) notre espoir est que si la liste des horreurs et la mind map sont affichées en classe pendant qu'ils font leurs travaux d'expression écrite et qu'ils prennent conscience de leurs erreurs à force de voir revenir 5 fois par copie le chiffre 3 ou le chiffre 4 dans la marge, correspondant à telle ou telle faute, ils finiront par se constituer leur fiche individualisée de relecture ciblée et erradiqueront ainsi certaines de leurs erreurs les plus récurrentes.

Discussion sur l’intérêt de parler une langue de qualité: est-ce que le but n’est pas simplement de se faire comprendre, même avec des fautes ?(c'est là un vieux débat) S'agissant d'expression orale ou écrite, certe, les critères d'évaluation du cadre parlent souvent de capacité à se faire comprendre ou à communiquer un message mais à côté de la rubrique « gestion du discours» il y a aussi la rubrique: « correction grammaticale » (maitrise des temps et des structures grammaticales simples par exemple pour valider le niveaun B1 ! )

Juan Manuel Matoses déplore que les élèves sachent parler de manière très élaborée de telle ou telle notion vue en classe mais qu'ils soient par ailleurs incapables de demander leur chemin ou de l'aide aux familles lorsqu'il les emmène en Espagne! Ils ont souvent recours aux gestes et aux mimiques pour s'exprimer, à ce propos il constate que nous même enseignants, usons beaucoup de ce langage corporel surtout dans les petites classes, et raconte une anecdote expérimentée en classe : il a donné à un élève une consigne simple tout en lui indiquant tout autre chose dans sa gestuelle, l'élève a obéit à sa consigne gestuelle et non à ce qu'il lui demandait.

 


 

Programme de la prochaine séance:

·Reprise des points non abordés de la lettre de rentrée des IPR pour finaliser notre programme de séances

· Publication de la horror list que nous finaliserons enfin !

· Demande d’interventions : JMRodriguez (pour un atelier publication ENT le 16-12 ou le 12/01), M.Camps (pour la dyslexie : le 15/02 ?)

(Il est presque 17h, la séance est levée depuis déjà un moment, mais les collègues d'espagnol ne veulent plus se quitter et les conversations se prolongent encore jusque dans la rue!)

Catégorie :

COMPTE RENDU DE L'APIE du 15 Février

Par CLAIRE POITTEPublié le 11 mai 2016 à 22:09

Compte-rendu de l’APIE du Lundi 15 février 2016

 

9h-9h15 : Accueil, émargement.

                  Rappel de l’objectif de notre séance (checklist) pour les 4 stagiaires présents .

                  Rappel dates prochaines séances : mercredi 13 avril (matin) + jeudi 12 mai (après-midi)

.

9h15-9h45 : Compte-rendu des inspections : Deux conseils majeurs et récurrents :

  1. Privilégier l’interaction entre les élèves.
  2.  Etoffer la trace écrite. La trace écrite doit se faire au fur et à mesure et inclure les points de grammaire.
  • Problème de gestion du temps
  • Solution proposée : utilisation du clavier numérique. En espagnol, c’est compliqué à cause des caractères spéciaux. En anglais, exemple donné par Chloé d’un secrétaire de séance (lors des exposés).
  • Pour la grammaire et le vocabulaire, les élèves peuvent mettre des mots clés ou des points de grammaire dans la marge des cahiers.

9h45-10h : Réforme du collège :

Problème soulevé de la réforme des collèges : un professeur par langue et par collège est convoqué le 8 avril pour une journée de formation. Objectif de cette réforme : interdisciplinarité. Problème : les moyens ne sont pas donnés. Le volume horaire est réduit alors que les objectifs pour les élèves restent les mêmes.

10h- 11h30 : Retour sur la check-list :

- Prix des affiches (bâche plastique) : 4 euros (la moyenne), 6 euros la grande

  • 2 affiches en allemand
  • 5 affiches en anglais
  • En espagnol ? soit une seule (la nouvelle formule et garder les affiches détail pour l’ENT)
  • Idée d’utilisation de la check-list :
    • Solution A : Lorsque l’on remet une expression écrite corrigée aux élèves : leur fournir la check-list avec la copie pour qu’ils s’auto-corrigent et passer dans les rangs pour les aider s’ils ont des questions 
    • Solution B : en ligne : Emmener les élèves dans une salle informatique, un ou deux élèves par poste : ils ouvrent le ficher de la check-list et s’auto-corrigent, quand ils butent sur une difficulté, ils cliquent sur le point de grammaire indiqué sur la check-list et ouvrent  la page de grammaire qui expliquent la leçon que nous aurons au préalable mis en ligne et pour laquelle nous aurons créé des liens avec notre check-list : L’idée, c’est de leur fournir les mêmes leçons de grammaire de la 6ème à la 3ème puis de la seconde à la terminale et/ou au post-bac car les points de grammaire ne sont pas forcément abordés de la même façon en collège et en lycée. L’avantage de ce système est d’une part l’auto-correction comme levier de progression  et d’autre la possibilité pour l’élève de revoir les points de grammaire en contexte (le contexte de sa production écrite) dont il a besoin quand il en a besoin au lieu de faire de la grammaire pour la grammaire (inefficace).
    • Présentation concrète de cette utilisation de la checklist avec liens et checklist associée à des paroles de chansons par Florence qui a conçu ces deux outils:
  • Pour faire un lien entre le numéro de l’erreur de la fiche et la fiche de grammaire: aller sur le site creative commons et déposer vos documents sur un blog , ensuite grâce à « creative commons » vous pourrez créer des liens entre la check-list et votre fiche de grammaire ;

     

  • Check-list associée à des paroles de chansons : pour prolonger l’idée émise par Sandra de faire travailler les élèves à partir d’exemples dont ils se souviendraient (ex : born to be alive pour la distinction For/ To ) Florence a associé les points de grammaire avec des chansons dont elle a enregistré les extraits en format MP3 et l’élève peut ouvrir le fichier MP3 en cliquant sur le point de grammaire associé. : Bilan :  Les élèves passent un bon moment, mais ne réinvestissent pas forcément. Pour être plus efficace, demander aux élèves de choisir eux-mêmes les chansons.
  • Comment optimiser l’utilisation de ces grilles ? échanger les copies et faire corriger par les élèves la copie d’un autre élève (pair-work)
  • Fiche de grammaire synthétique de Claire sur les temps :

     Comment présenter les temps ? Dans les livres de grammaire, les temps sont souvent présentés indépendamment les uns des autres, ce qui est indispensable en collège puisqu’on les introduit au fur et à mesure, les uns après les autres, par contre en lycée, lorsque l’on fait le point sur les temps, à l’occasion d’une correction d’expression écrite par exemple,  il semble plus efficace de les présenter ensemble pour montrer la cohérence du système temporel anglais : en français on a une forme grammaticale et une conjugaison par temps alors qu’en anglais, il n’y a que deux temps et 3 aspects, ce tableau global a pour objectif de faire prendre conscience aux élèves de la logique qui sous-tend  le système temporel anglais, ainsi, un élève qui voit le « present-perfect » placé dans la colonne du présent sous le présent continu et le présent simple et le prétérit dans celle du passé aura plus de chance de comprendre que le present-peferct est un temps du présent et non du passé et les conséquences que cela a dans son utilisation. De même pour les modaux en lycée et post-bac, les élèves qui comprennent que tous les modaux ont une valeur radicale et une valeur de probabilité (épistémique) et que, selon la valeur qu’ils ont dans le contexte ils vont se comporter différemment au présent , au passé et au futur , ont plus de chance de comprendre la différence entre « he had to » et « he must have PP » pour traduire il a dû +PP (exemple de ce tableau transformé en schéma visuel/ sorte de carte mentale  par une élève dyslexique qui avait du mal à comprendre le fonctionnement des modaux et s’est aidée du tableau global pour se construire son propre schéma visuel) (Ces documents vous seront fournis dès qu’ils sont finalisés)

11h30-11h45 : Discussion sur le problème de l’évaluation : Lorsque l’on relit les toutes dernières consignes de correction et d’évaluation du bac, nous sommes surpris par l’utilisation du terme : « Niveau attendu » : Le niveau « attendu » en terminale est déjà B2 alors que le niveau bac+5 (exemple : dernière année d’école d’ingénieur) visé est B2+ : si notre objectif est de « monter » les élèves  à B2, que vont-ils faire dans le post-bac ?

Qu’est-ce qu’on entend par « attendu » ? Cela semble signifier « le niveau que l’élève est sensé atteindre »  alors qu’en réalité c’est  le niveau maximum auquel il sera évalué, d’où la confusion au niveau des élèves et des enseignants du post-bac qui pensent que les élèves sont tous sensés arriver dans le post-bac avec un niveau B2. Par ailleurs, les niveaux que l’on « valide » avec le bac correspondent-ils à ceux qui sont validés au niveau européen ? 

C’est le même problème que celui de la validation A2 en collège. Les élèves pensent avoir atteint un certain niveau qui ne correspond pas à la réalité de leurs acquis. Ils sont surpris en arrivant au lycée et les professeurs qui connaissent bien le niveau de leurs élèves ont le sentiment que l’on se moque d’eux quand ils voient leur chef d’établissement valider des niveaux que leurs élèves n’ont pas acquis pour se conformer à une commande institutionnelle. A quoi sert notre avis ???N’est-ce pas une vaste mascarade ? Quelles sera la valeur de ces validations au niveau européen, si nous sommes obligés de valider des niveaux qui ne sont pas acquis ? 

  •  Par ailleurs, concernant les épreuves du bac, Juan Manuel nous rappelle que nous ne sommes pas des « profs de bac » : notre rôle ne se limite pas à  préparer les élèves à un examen mais à leur faire acquérir une certaine maîtrise de la langue.
  • Problème de conception des sujets, notamment en compréhension écrite. Pour cette épreuve, l’évaluation ne semble pas toujours en adéquation avec le CECRL.
  • Problème récurrent des horaires et effectifs par classe : difficultés d’obtenir un travail personnel en dehors des heures de cours. Comment amener des élèves au niveau B2 quand ils sont plus de 30 et qu’on ne les voit que 1h30/semaine ?

11h45-12h : Programme séance suivante :

Prochaine séance : classer les documents préparés lors des APIE pour les mettre en ligne sur l’ENT pour construire les liens avec la check-list.

Revoir la Mind-Map de Florence pour création d’affiche.

Florence propose de mettre sa check-list musicale à la disposition des enseignants de l’APIE mais  nous nous engageons à associer son nom à la diffusion et à l’utilisation de cet outil  qui représente des heures de travail. Merci à elle. Cela pourrait d’ailleurs être une habitude, tout document diffusé sur notre rubrique APIE de l’ENT portera le nom de son créateur.

Catégorie :

COMPTE-RENDU DE L'APIE du 12 Janvier 2016

Par CLAIRE POITTEPublié le 11 mai 2016 à 22:04 ♦ Mis à jour le 11 mai 2016 à 22:06

COMPTE RENDU DE L’APIE DU Mardi 12 janvier

13h30-14h30 :

Emargement

Mise au point check-list

Propositions check list :

  • Garder WHO/WHICH pour le lycée et mettre BE/HAVE pour le collège (ligne confusion des mots)
  • Projection check list illustrée pour l’espagnol : à poster sur la rubrique APIE car très longue
  • Projection check list illustrée pour l’allemand : très simple, à destination d’élèves en difficulté
  • Passage en revue des différentes propositions pour l’anglais : grille en couleurs, pictogrammes

Remarques à propos des check lists :

  • Comment utiliser cet outil : affiches, mise en ligne sur l’ENT
  • Ce sont les élèves qui en ont le moins besoin qui risquent de  l’utiliser
  • Affiches « les noms pluriels » : dans la salle de classe + histoire de la mule du roi + affiche « le TO de Uncle Sam » + mind map (à revoir avant d’en faire une affiche)
  • A mettre sur l’ENT : le passif, tableau des temps, les modaux (tableau modifié et proposé par une élève dyslexique)

14h30-16h30 :

Intervention JM Rodriguez :

Les membres de l’APIE ont reçu une invitation pour recevoir les nouvelles publications du lycée Lapérouse. Tout le monde peut faire la même chose avec ses élèves : s’ils s’abonnent à votre rubrique, ils seront informés dès qu’une nouvelle publication apparaîtra.

Exemples d’applications utilisables pour créer des activités pour ses élèves : learning apps (aller dans la rubrique « formations » de l’ENT)

Remise en ligne des devoirs des élèves sur l’ENT : possibilité de télécharger l’ensemble des devoirs (plutôt que de les télécharger un par un) et les stocker dans son espace personnel (archive). Puis aller dans le porte-documents et cliquer sur la classe concernée.

  • Pour éviter de devoir tout télécharger soi-même. Ce sont les élèves qui déposent eux-mêmes leur travail.

Problème de la lourdeur des vidéos : quand elles dépassent 20mo, il faut la mettre sur un serveur externe puis copier le lien sur l’ENT. Si vous allez sur Youtube, cliquer sur « partager »ou « exporter », ne pas oublier de décocher les options qui apparaissent sous la vidéo, copier l’adresse du lien et le coller dans l’ENT.

Pour conserver des vidéos de Youtube : taper « ss » devant le mot youtube.

Pour conserver des vidéos venant des chaînes TV : captv

Cdex : pour l’extraction de CDs audio

Avidemux : pour couper des vidéos

Pour une publication dans l’ENT : compléter la rubrique « contenu ». Puis aller dans « publication » et ne pas oublier de choisir la catégorie pour que le document se range correctement.

Pour créer des animations ou des images animées : powtoons, moovly

Possibilité de s’abonner à Eduthèque (ressources variées)

Sur le site Canopé, demander un code aux documentalistes pour avoir accès à toute la presse

Sites intéressants : francetv éducation, eduscol

Aller dans la rubrique « tutoriels et usages » de l’ENT

Homework pour la prochaine séance : trouver des chansons pour illustrer les règles de grammaire (pour compléter le travail commencé par des étudiants de BTS)

Publier sur la rubrique APIE de l’ENT

Retravailler les couleurs de la mind map

 

 

 

Catégorie :

CALENDRIER APIE

Par CLAIRE POITTEPublié le 11 mai 2016 à 21:56

Vendredi 09 octobre 2015 13h30-16h30

Mercredi 16 décembre 2015 9h-12h

Mardi 12 janvier 2016 13h30-16h30 (+ formation ENT)

Lundi 15 février 2016 9h-12h

Mercredi 13 avril 2016 9h-12h

Jeudi 12 mai 2016 13h30-16h30

Catégorie :

CALENDRIER APIE 2016

Par CLAIRE POITTEPublié le 11 mai 2016 à 21:47

 

CALENDRIER APIE BASSIN ALBI-CARMAUX 2015-2016

Lycée Lapérouse


1) Vendredi 09 octobre après-midi:13h30-16h30

2) Mercredi 16 Décembre  matin: 9 h-12h

3) Mardi 12 janvier après-midi:13h30-16h30

4) Lundi 15 février matin: 9h-12h

5) Mercredi matin 13 avril:9h-12h

6) Jeudi 12 mai matin:13h30-16h30

Catégorie :

Page 1 / 2 Page suivante > Dernière page >>

haut de page