En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Classes préparatoires PCSI-PC-PSI

Classes préparatoires PCSI - PC - PSI

Par admin laperouse, publié le mardi 21 janvier 2014 13:16 - Mis à jour le vendredi 30 novembre 2018 16:12

Les classes préparatoires scientifiques du lycée Lapérouse préparent en deux ans aux concours d'entrée des grandes écoles d'ingénieurs.

RésultatsDébouchésScolaritéInscriptionInfos pratiques

Portes ouvertes

Le meilleur moyen de découvrir les prépas du lycée Lapérouse est de venir rencontrer les professeurs et les élèves lors de la journée portes ouvertes :

le samedi 2 février, de 9h à 12h.

Pourquoi faire une prépa scientifique ?

Vous êtes en classe de terminale S, et vous êtes intéressé par les matières scientifiques. Vous souhaitez poursuivre vos études dans le supérieur dans ces domaines. La prépa est faite pour vous !

  • Vous y trouverez une formation scientifique généraliste, qui vous permettra de vous orienter vers des écoles d'ingénieurs, mais aussi de vous préparer à la recherche ou à l'enseignement ;
  • Vous bénéficierez d'un suivi et d'un encadrement rapprochés ;
  • Vous y développerez des méthodes de travail efficaces pour les études supérieures.

Les atouts du lycée Lapérouse

Le lycée Lapérouse présente de nombreux atouts pour votre réussite en prépa :

  • Des effectifs raisonnables (classes limitées à 24 élèves l'année du concours) qui permettent un suivi et un accompagnement de chaque étudiant ;
  • Une équipe de professeurs au service de la réussite de chacun ;
  • Un cadre de travail très agréable, avec des locaux confortables et fonctionnels ;
  • Des équipements de pointe dans les laboratoires de chimie, de physique, et de sciences de l'ingénieur ;
  • Un logement facile à Albi, avec la possibilité pour les étudiants d'être internes-externés (pas de chambre au lycée, mais tous les repas sont pris au lycée).

Élèves de CPGE au lycée Lapérouse

Les résultats

Suivant les années, 90 à 100% des élèves sont admis dans au moins une école (Sur une classe type de deuxième année de 24 étudiants, cela correspond à 22 à 24 étudiants).

Le tableau ci-dessous donne les statistiques  sur les écoles intégrées par les étudiants des deux filières sur la période 2014-2018 (source officielle).

Concours Pourcentage d'intégrés
Banques Centrale-Supélec et Mines-Ponts + Arts et métiers 12 %

Concours Communs Polytechniques

46 %
E3A 42 %

Quelques exemples d'écoles intégrées entre 2016 et 2018 :

  • Sur les concours Centrale et Mines-Ponts : Mines d'Albi, Mines de Saint-Étienne, ENSEA (Cergy), etc.
  • Sur les concours communs polytechniques : ENSIACET (Toulouse), ENSIMAG (Grenoble), etc.
  • Sur le concours E3A :  Arts et Métiers, Sigma (Clermont-Ferrand), Groupe Polytech, etc.

Les résultats détaillés sont sur les pages des deux classes de deuxième année :

Le parcours en classes préparatoires est sécurisé :

  • La formation s'inscrit dans le système européen, avec obtention de crédits ECTS validant les années d'étude et permettant de poursuivre une formation au niveau L3 après deux ans de classes préparatoires ;
  • Il est possible de redoubler la deuxième année, pour représenter les concours si l'on a pas obtenu l'école de son choix.

Les débouchés

Après la prépa, les débouchés sont multiples :

  • La majorité des étudiants choisissent d'intégrer une école d'ingénieurs. Les domaines sont variés (aéronautique, chimie, environnement, mécanique, génie civil, etc.) et les métiers exercés ensuite le sont tout autant (recherche et développement, management, production, etc.)
  • Certains étudiants préfèrent s'orienter vers la recherche ou l'enseignement, ils peuvent poursuivre leurs études à l'université ou bien dans un magistère (formations sélectives à l'université).
  • Enfin, d'autres concours permettent d'intégrer des formations spécfiques. L'école nationale d'aviation civile forme ainsi des pilotes et des contrôleurs aériens. Il est également possible de préparer les concours des écoles militaires, pour devenir officier.