Débouchés

Les témoignages des anciens élèves - La carte des écoles intégrées par nos élèves - FR - ENGEES - Programme Ingénieur - Génie de l’Eau et de l’Environnement

 

 

Les débouchés à court terme de la filière Physique-chimie (PCSI) des CPGE scientifiques sont :
  • soit de passer en deuxième année PC ou PSI à l’issue d’un choix fait à la fin du premier semestre,
  • soit d’intégrer l’une des quelques écoles d’ingénieur proposant un concours d’entrée (Enac-Pilotes),
  • soit d’intégrer un cursus universitaire en bénéficiant des conventions entre le lycée et l’université Champollion d’Albi [télécharger la convention]

A long terme, la filière Physique-chimie (PCSI) des CPGE scientifiques conduit essentiellement à des métiers d’ingénieurs, dans des domaines très variés comme les télécommunications, l’aéronautique, l’électronique, l’optique, l’informatique, la mécanique, la chimie, les travaux publics…, mais aussi à l’enseignement et à la recherche.

Conjoncture favorable: il y a quasiment autant de places offertes aux concours qu'il y a de candidats !

Pour quelques statistiques sur les résultats des élèves du Lycée Lapérouse aux concours d'entrée aux grandes écoles scientifiques: cliquez ici .

  • Une grande école recrute en fin de première année de PCSI: l'ENAC pilotes.

En fin de deuxième année, un très grand nombre d'écoles est accessible; leurs concours d'entrée sont regroupés dans des concours communs afin de limiter le nombre d'épreuves écrites.

Le concours commun E3A regroupe aussi un grand nombre d'école et représente un débouché important pour nos élèves de PC.

  • L'École Polytechnique a un concours commun avec l'École Supérieure de Physique et Chimie de Paris.
  • Les trois Écoles Normales Supérieures ( Ulm , Cachan et Lyon ), proposent certaines épreuves écrites communes. Les concours d'entrée aux ENS sont, avec celui de l'École Polytechnique, les plus difficiles. Les élèves des ENS sont fonctionnaires et rémunérés.

Les écoles de travaux publics recrutent aussi sur PC: TPE par exemple, dont une partie des élèves sont fonctionnaires et rémunérés. .

La plupart de nos élèves intègrent des écoles publiques (les frais de scolarité dans les écoles privées atteignent souvent les 4500 euros/an; ils sont de l'ordre de 225 euros/an dans les écoles publiques).

Modifier le commentaire 

par admin laperouse le 05 déc. 2017 à 21:54

haut de page