Nouveau programme de seconde

Les textes officiels

L'enseignement d’exploration de sciences économiques et sociales vise à :

- donner à tous les élèves, qu’ils poursuivent ou non leurs études dans les séries ES ou STG, les éléments de base d’une culture économique et sociologique indispensable à la formation de tout citoyen qui veut comprendre le fonctionnement de l’économie et de la société dans laquelle il vit DONC un élève de seconde doit s'informer sur l'actualité économique et sociale ->  réfléchir à un formulaire pour mesurer le degré d’information et de connaissances générales sur les notions du programme (étude des représentations)
 
- permettre aux élèves de découvrir une discipline scolaire nouvelle et contribuer ainsi à un choix éclairé de leur parcours de formation en cycle terminal -> proposer des ouvertures et des prolongements sur le programme de première et de terminale
 
- faire acquérir aux élèves quelques notions et raisonnements essentiels en économie et en sociologie
 
Les objectifs d’apprentissage retenus pour cet enseignement d’exploration sont volontairement limités et ne doivent pas conduire à une étude exhaustive des notions et outils figurant dans le programme.
 
Chaque thème est subdivisé en une série de questions simples dont l’étude sera conduite en deux temps :
  • un premier temps de sensibilisation a pour objectif d’ancrer chaque question sur des données concrètes en partant de supports variés (jeux, études de cas, comptes rendus d’enquêtes, tableaux statistiques, temps d’analyse graphiques, documents iconographiques et audiovisuels) ;
  • un second temps d’analyse  montrera aux élèves comment la mobilisation des notions, outils et modes de raisonnement spécifiques à la science économique et à la sociologie permet d’accéder à une meilleure compréhension des phénomènes étudiés.
 
Traiter huit questions sur les dix proposées en respectant un équilibre temporel.
 
Dans le traitement de chaque question, mettre les élèves en situation d’activité intellectuelle et veilleront à diversifier leurs dispositifs pédagogiques en développant notamment la recherche documentaire, l’utilisation de l’outil informatique et de l’Internet. L’élève sera ainsi placé dans une posture de recherche qui doit le conduire à se poser des questions précises, à formuler des  hypothèses explicatives et à les confronter aux données empiriques. Dans tous les cas, les professeurs s’attacheront à organiser la réflexion des élèves et surtout à donner du sens aux apprentissages.
 
Thèmes d’exploration et questionnements associés - Notions à découvrir  - Indications complémentaires à l’usage des professeurs (en rouge les questionnements non traités)
 
I. Ménages et consommation
I-1 Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ?
Notions : Revenu disponible, consommation, épargne, pouvoir d’achat.
Après avoir constaté que le revenu disponible se répartit entre consommation et épargne et évoqué les différentes formes d’épargne, on montrera à partir de données chiffrées simples que la consommation des ménages dépend à la fois du niveau de leur revenu et du prix des biens. On mettra en évidence les effets dans le temps de l’évolution du pouvoir d’achat sur la structure de la consommation des ménages. On initiera les élèves à interpréter les valeurs significatives que peuvent prendre les élasticités (prix et revenu) pour quelques types de biens en mettant en évidence l’intérêt de cet outil pour l’économiste.

I-2 La consommation : un marqueur social ?

Notions : Consommation ostentatoire, effets de distinction et d’imitation.
On montrera que les choix de consommation sont socialement différenciés en fonction de la profession, du niveau d’éducation, de l’habitat, de l’âge. On s’interrogera sur l’influence de la mode et de la publicité sur les comportements de consommation.
 
II. Entreprises et production
II-1 Qui produit des richesses ?
Notions : Entreprise, production marchande et non marchande, valeur ajoutée.
En prenant appui sur quelques exemples significatifs, on sensibilisera les élèves à la diversité des entreprises selon la taille, la nature de leur production, leur mode d’organisation. On précisera en quoi le rôle économique spécifique des entreprises les distingue d'autres organisations productives (administrations, associations).
 
II-2 Comment produire et combien produire ?
Notions : Facteurs de production, coûts, productivité, progrès technique.
On montrera comment l’entreprise est amenée à combiner efficacement les facteurs de production en tenant compte de leurs coûts et de leur caractère plus ou moins substituable. On soulignera que cette combinaison peut évoluer au cours du temps, sous l’influence de différents facteurs. On mettra en évidence l’accroissement de la productivité dans le long terme (notamment sous l’action du progrès technique) et ses différents effets.
 
III. Marchés et prix
III-1 Comment se forment les prix sur un marché ?
Notions : Demande, offre, prix.
On montrera comment dans un modèle simple de marché se fixe et s’ajuste le prix en fonction des variations de l’offre et de la demande. En partant d’un exemple, on construira les courbes d’offre et de demande, on recherchera les facteurs susceptibles d’expliquer leur déplacement et on en analysera l’impact en termes d’augmentation ou de baisse des prix. Ce thème pourra être l’occasion de recourir à un jeu mettant en évidence de manière expérimentale le fonctionnement d’un marché.
 
III-2 La pollution : comment remédier aux limites du marché ?
Notions : Effet externe, incitation.
En prenant appui sur l’exemple de la pollution, on montrera que le fonctionnement du marché ne conduit pas nécessairement les producteurs à prendre en compte les coûts sociaux. On présentera les politiques incitatives (taxes, subventions) ou contraignantes (normes) que la puissance publique est conduite à mettre en place pour pallier cette défaillance du marché.
 
IV. Formation et emploi
IV-1 Le diplôme : un passeport pour l’emploi ?
Notions : Emploi, qualification, capital humain.
À partir de données chiffrées, on analysera la relation entre le niveau et la nature des études poursuivies et l’accès à un emploi plus ou moins qualifié. On montrera que la poursuite d’études supérieures est un investissement en capital humain mais qu’elle est aussi influencée par le milieu social.
 
IV-2 Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une insuffisance de la demande ?
Notions : Salaire, coût salarial, chômage.
Après avoir sensibilisé les élèves à l’évolution de l’emploi et du chômage dans la période récente, on s’interrogera sur les effets contrastés de l’évolution des salaires sur le niveau de l’emploi en prenant en considération le fait qu’ils constituent à la fois un coût pour chaque entreprise mais aussi une composante du pouvoir d’achat des ménages.
 
V. Individus et cultures
V-1 Comment devenons-nous des acteurs sociaux ?
Notions : Socialisation, normes, valeurs.
On montrera que la famille et l’école jouent chacune un rôle spécifique dans le processus de socialisation des jeunes. On prendra en compte le caractère différencié de ce processus en fonction du genre et du milieu social.
 
V-2 Comment expliquer les différences de pratiques culturelles ?
Notions : Culture, culture de masse.
On mettra en évidence la répartition sociale des choix culturels et des pratiques de loisirs et on s’interrogera sur les facteurs qui l’expliquent. On pourra réinvestir des notions déjà étudiées à propos
du thème de la consommation.
 
Savoir-faire applicables à des données quantitatives qui seront mobilisés dans le traitement du programme :
Proportion, pourcentage de répartition
Taux de variation, coefficient multiplicateur, indice simple.
Moyenne arithmétique simple et pondérée, médiane.
Élasticité prix et élasticité revenu.
Lecture de tableaux à double entrée, de diagrammes de répartition, de séries chronologiques.

 

Modifier le commentaire 

par JEAN MICHEL RODRIGUEZ le 10 oct. 2011 à 17:07

haut de page