En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

L'actualité de l'occitan

Al jorn seten / au septième jour (Centre Occitan Rochegude)

Par OLIVIER DINH, publié le vendredi 28 septembre 2018 14:15 - Mis à jour le vendredi 28 septembre 2018 14:16
JoRN-SETEN_albi_mini.jpg
Lecture publique à deux voix occitan/français

Lo Centre Cultural Occitan de l’Albigés e l’associacion literària Pattes de Mouche, en partenariat ambe lo Cèrcle Occitan de Caramauç e Animations, revues, rencontres en poésie an lo plaser de vos convidar, lo dissabte 6 d’octobre a la lectura publica en francés e en occitan a doas voses del recuèlh de poesia Al jorn seten-Au septième jour. / Le Centre Culturel Occitan de l’Albigeois et l’Association de création littéraire Pattes de Mouche, en partenariat avec le Cercle Occitan de Carmaux et Animations, revues, rencontres en poésie ont le plaisir de vous inviter, samedi 6 octobre, à la lecture publique en français et en occitan à deux voix du recueil de poésie Al jorn seten-Au septième jour.

Se debanarà a 3 oras del vèspre al Centre Cultural Jean-Baptiste Calvignac (sala Jacques Brel) a Caramauç e a 5 oras e mièja al Centre Occitan Ròcaguda d’Albi.  / Elle se déroulera à 15 h au Centre Culturel Jean-Baptiste Calvignac (salle Jacques Brel) à Carmaux et à 17h30 au Centre Occitan Rochegude à Albi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Lise Gayrard-Roger publiquèt aqueste libre en 2004 per las Edicions Pattes de Mouche, e ne presentarà la novèla edicion bilingüa francés-occitan ambe Miquèl Taiac, que ne fasquèt la traduccion occitana. Marie-Lise, felena e reirefelena de minaires evoca aicí lo monde de la mina e sa vila natala, Caramauç, ambe los mots melancolics de l’intime, los mots cruses de la vida, los mots fòls dels sòmis, los mots universals del poèta.

/ Marie-Lise Gayrard-Roger a publié ce livre en 2004 par les Éditions Pattes de Mouche, et elle présentera la nouvelle édition bilingue français-occitan avec Michel Tayac, qui en a réalisé la traduction en occitan. Marie-Lise, petite-fille, arrière-petite-fille de mineurs évoque ici le monde de la mine et sa ville natale, Carmaux, avec les mots mélancoliques de l’intime, les mots crus de la vie, les mots fous des rêves, les mots universels du poète.

« …La mina
tèrra maire portaira
ma matritz… »

« … la mine
terre mère porteuse
ma matrice… »

Venètz partejar un moment de poesia !